• Accueil
  • /
  • Nos publications
  • /
  • Le Naturaliste canadien
  • /
  • Archives
  • /
  • Naturaliste canadien, volume 134-2, été 2010

Naturaliste canadien, volume 134-2, été 2010

Naturaliste canadien, volume 134-2, été 2010


LE MOT DU PRÉSIDENT
2010, année de l'écoblanchiment
Raphaël Demers
Page : 3
Aperçu : L'ONU a proclamé l'année 2010, année de la biodiversité. Pour maintenir la biodiversité sur terre, il faudra davantage que du maquillage vert.
Texte complet :

MUSÉOLOGIE SCIENTIFIQUE
Les collections de plantes vivantes du Jardin botanique de Montréal : un outil essentiel pour la recherche
Denis Barabé
Pages : 4-7
Aperçu : Les plantes du jardin botanique charment les visiteurs et élargissent leurs connaissances. Elles jouent un rôle dans le domaine de la recherche, rôle méconnu. Voici quelques exemples provenant du Jardin botanique de Montréal.
Texte complet : upload/file/134_2 p 04-07.pdf

BOTANIQUE
Flore vasculaire et principaux groupements végétaux du parc national d'Oka
André Sabourin et Véronique Vermette
Pages : 8-15
Aperçu : Le parc national d'Oka ne couvre que 24 km2. Pourtant, sa flore est riche et variée. Ainsi, les pinèdes de pin blanc à chêne rouge forment des groupements végétaux assez uniques maintenant dans la région. Parmi les 678 plantes vasculaires recensées, 35 sont rares, menacées, vulnérables ou susceptibles d'être ainsi désignées au Québec.
Texte complet : upload/file/134_2 p 08-15.pdf

ENTOMOLOGIE
Les insectes susceptibles d'être désignés menacés ou vulnérables au Québec
Éric Domaine, Nathalie Desrosiers et Brian Skinner
Pages : 16-26
Aperçu : Les insectes, un groupe d'animaux méconnus, n'ont pas reçu toute l'attention qu'ils méritent dans les programmes gouvernementaux de conservation. Le Québec a entrepris une correction en 2006, en ajoutant 30 espèces d'insectes à sa liste des espèces fauniques susceptibles d'être désignées menacées ou vulnérables.
Texte complet : upload/file/134_2 p 16-26.pdf

Mœurs crépusculaires de l'hépiale nordique (Gazoryctra hyperboreus) au sommet du mont Valin, Québec
Michel Savard
Pages : 27-34
Aperçu : La température de l'air diminue en gagnant de l'altitude, ce qui équivaut à voyager vers le nord. À l'inverse, un papillon boréal a trouvé des habitats convenables sur le sommet du mont Valin, au Saguenay. Michel Savard décrit le comportement de l'hépiale nordique, qui s'active au coucher du soleil.
Texte complet : upload/file/134_2 p 27-34.pdf

Ravageurs forestiers exotiques : protéger l'intégrité et la productivité de nos forêts
Chantal Turbis, Christian Hébert et Pierre DesRochers
Pages : 36-42
Aperçu : Le commerce international croissant augmente le risque d'introduction d'insectes et de maladies nuisibles aux forêts. Le pays n'y échappe pas. Les gouvernements ont mis en place des mécanismes pour réduire les risques d'introduction et de propagation d'insectes exotiques néfastes aux forêts.
Texte complet : upload/file/134_2 p 36-42.pdf

MAMMALOGIE
Évaluation des densités de ratons laveurs et de moufettes rayées en Montérégie en 2006-2007
Hélène Jolicoeur, Gaétan Daigle, Nathalie Vandal et Valérie Jomphe
Pages : 43-53
Aperçu : Profitant du programme de lutte contre la rage du raton laveur, on a estimé les densités de cette espèce ainsi que celle de la moufette rayée dans des paysages agroforestiers du sud du Québec. Les deux espèces prolifèrent le plus dans des paysages mixtes où la forêt et l'agriculture occupent des superficies relativement égales.
Texte complet : upload/file/134_2 p 43-53.pdf

Les hauts et les bas d'une espèce sudiste au Québec : le lynx roux (Lynx rufus)
Maxime Lavoie, Hélène Jolicoeur et Serge Larivière
Pages : 54-64
Aperçu : Les captures de lynx roux ont chuté au début des années 1990 et son piégeage ainsi que sa chasse furent interdits. Depuis, plusieurs indices laissent croire que la situation s'est redressée pour ce félidé à la limite, au Québec, de son aire de répartition.
Texte complet : upload/file/134_2 p 54-64.pdf

HERPÉTOLOGIE
La salamandre cendrée : remise en question de son statut d'espèce indicatrice d'acidité du sol
Jean-David Moore et Richard L.Wyman
Pages : 65-71
Aperçu : Au laboratoire, la salamandre cendrée tolère mal l'acidité du milieu. Contrairement à ce que l'on pensait, une population vigoureuse de salamandres cendrées a été découverte et étudiée dans des érablières au sol très acide de la station forestière de Duchesnay.
Texte complet : upload/file/134_2 p 65-71.pdf

SCIENCES DE LA MER
Révision des noms de cétacés en usage au Québec et de termes employés dans leur étude
Jean-Pierre Sylvestre
Pages : 72-82
Aperçu : Les cétacés intéressent beaucoup et plusieurs livres de vulgarisation pourtant sur ce sujet se publient dans la francophonie. Cependant, les noms utilisés pour désigner les espèces sont multiples, souvent erronés. On propose ici d'uniformiser le nom français donné aux 24 espèces de cétacés fréquentant le nord-ouest de l'Atlantique.
Texte complet : upload/file/134_2 p 72-82.pdf

PARCS ET AIRES PROTÉGÉES
La biodiversité des forêts brûlées : résultats de recherches effectuées après le feu de 1999 au parc national des Grands-Jardins
Pierre Drapeau, Antoine Nappi, Michel Saint-Germain et Maxim Larrivée
Pages : 83-92
Aperçu : Un désastre, une forêt brûlée? Certes non! Les communautés animales se réorganisent et certaines espèces prolifèrent. On a profité d'un feu récent, dans le parc national des Grands-Jardins, pour étudier comment la faune a réagi à cette perturbation.
Texte complet : upload/file/134_2 p 83-92.pdf

LES LIVRES
Page: 93

VIE DE LA SOCIÉTÉ
Pages : 95-97

SAVIEZ-VOUS QUE…
Pages : 98-100

Retour aux Archives
Tous droits révervés 2011 La Société Provancher d'histoire naturelle du Canada. - Notes légales

Une réalisation de iClic
Créateur de succès internet